Boom des voyages en dernière minute : une bonne nouvelle ?

Mi-juillet, une tendance inédite dans le secteur du tourisme s’impose cette année : une offre record de voyages en dernière minute. En effet, via Départ Demain, spécialiste des voyages en départ en dernière et ultra dernière minute, on peut constater une offre inédite avec plus de 1 000 voyages « en promotion », pour des départs dans 7 à 21 jours, soit pour des départs début août : la très haute saison habituellement. Pourquoi, cet été, observe-t-on une surcapacité jamais vue ? Comment l’expliquer ? Quels sont les avantages d’une réservation à la dernière minute ? Quelles sont les destinations les plus prisées cet été ? Décryptage – par Michel Yves Labbé, fondateur de Départ Demain – du paysage touristique français pour cette saison estivale.

« Je n’ai jamais vu cela. Le nombre de voyages en dernière minute est incroyable. Pour les Français, c’est une bonne nouvelle à court terme : ils vont pouvoir s’offrir des voyages cet été et faire de véritables économies. Car, côté prix, on constate des tarifs au plus bas : pour des départs 3eme semaine de juillet (en très haute saison pour les Tours opérateurs) ils vont pouvoir partir dans des établissements 4* « all inclusive » pour 500 ou 600€, tout compris (vol, repas, boissons, glaces…). Les vols réguliers long-courriers ne sont pas en reste également et des économies de plusieurs centaines d’euros sont possibles (par billet) » explique Michel-Yves Labbé – fondateur de Départ Demain.

Surcapacité d’offre de voyage en dernière minute, pourquoi ?

1ère raison : des destinations qui se relancent offrant plus de choix aux Français

Trois pays, des destinations touristiques importantes qui ont connues un ralentissement très marqué ces deux dernières années, sont de retour sur la scène : la Tunisie, la Turquie, l’Egypte. De ce fait, les « valeurs refuge » habituelles que sont l’Espagne, la Grèce, et le Portugal sont moins sollicitées et proposent, à ce jour, encore des offres en promotion pour cette haute saison.

La tendance « touristique » reste stable, le nombre de voyageurs ne change pas ou peu mais les offres sont plus nombreuses, et se répartissent sur plus de destinations.

2nde raison : des vacances étendues tout au long de l’année

Aujourd’hui, les Français morcellent leurs vacances tout au long de l’année, notamment avec la prise de RTT. Les tendances de consommation de « voyage » ont changé. La « haute saison » est beaucoup plus courte (du 5 au-20 août). Le nombre de voyages en juillet et en avril sont quasi-identiques. Les professionnels du tourisme vont devoir rééquilibrer le nombre d’offres sur l’année, pour ne pas se retrouver à brader des voyages mi-juillet.

3ème raison : les Français ont confiance dans les départs en dernière minute et veulent faire de bonnes affaires

Les Français ont adopté les départs en dernière minute. S’ils veulent une destination précise, un hôtel spécifique, ils continuent de réserver très longtemps à l’avance. Mais si leur choix n’est pas ferme et arrêté, ils ont confiance dans les « bons plans dernière minute » car ils sont en quête de la « bonne affaire ». Les tendances de consommation telles que les ventes privées et autres promotions sont ancrées, la baisse du pouvoir d’achat est une réalité.

« En toute modestie, je pense que Départ Demain a un peu contribué à cette « nouvelle habitude ». Les départs en dernière minutes existent depuis longtemps mais les Français avaient des craintes d’être déçus et de vivre de mauvaises surprises. Ce qui a fait notre différence est notre connaissance des offres existantes (hôtels, destinations). Nous proposons de bons plans, des voyages « en promo » mais nous avons toujours proposé uniquement des offres de qualité (moins cher ne veut pas dire médiocre ) et avons toujours donné notre avis sur les hôtels, repas, destinations proposées. Les Français sont prêts à faire des concessions pour partir moins cher, mais veulent que leurs vacances soient conformes à ce qu’ils attendent » assure Michel-Yves Labbé – fondateur de Départ Demain.

« C’est formidable, à court terme, pour les voyageurs. Mais pour les professionnels du tourisme c’est beaucoup plus difficile ! Il faut redistribuer les cartes et bien comprendre les attentes des Français. Si cela continue, les voyagistes proposeront moins d’offres , ils affrêteront moins. Si demain, l’unique moyen de voyager sera d’accéder à des vols réguliers, chers, les Français ne pourront pas toujours se le permettre et une baisse du tourisme sera constatée » alerte Michel-Yves Labbé – fondateur de Départ Demain.

Alors, quels sont les bons plans de l’été 2019 ?

La Bulgarie avec de nouveaux hôtels, un service amélioré (enfin des écoles hôtelières !) et une nourriture très correcte. Plages de sable, belle ambiance, prix sur place très bas.
Le Monténégro : une destination nouvelle, beau pays, une hôtellerie récente, un peuple accueillant.
La Costa de la Luz entre Espagne et Portugal, tout au Sud du Sud : grandes plages de sable, réserves naturelles, hôtellerie de qualité. Sans oublier les Canaries, climat agréable (on est en plein océan), supportable par les enfants, prix très modérés en été.
Enfin la Turquie en 5 étoiles : pour les installations grandioses, la nourriture savoureuse et les prix alléchants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *